KaZeo
+
chunfen
Follow me
Join now
Rubriques
Publicité
Newsletter
Accueil » Dysplasie ? qu'est ce que c'est?
  Articles de cette rubrique :
 

 

Qu'est-ce que c'est la dysplasie ?

C'est un développement anormal de la hanche provoquant la dégénérescence de celle-ci. On parle d'ostéoarthrose. 

Les chiots naissent avec des hanches saines  mais, pendant la croissance, celles-ci peuvent se détériorer. C'est une maladie dont les mécanismes d'apparition sont encore mal connus. L'hérédité est en cause, mais une mauvaise alimentation ou des exercices trop intenses, sur des jeunes chiens peuvent en aggraver de façon très significative les effets.

Les chiens de moyennes et grandes tailles sont davantage sujet à cette maladie. Le chow-chow fait donc partie des sujets touchés par affection. 

Les premiers symptômes qui devraient alerter le propriétaire d'un animal atteint  sont l'arrière train "lourd", des difficultés ou impossibilité à se mouvoir rapidement, des boiteries au lever de l'animal, etc...

 

Protocole de l'examen :

L'examen réglementaire de la dysplasie de la hanche ne comporte qu'un seule radiographie en extension.

Le protocole du CCCF est le suivant :

  • L'anesthésie générale ou tout au moins une tranquillisation poussée permettant de manipuler aisément l'animal et de le mettre dans la position adéquate est nécessaire.

  • Le chien est placé en décubitus dorsal, le plan sagittal du corps étant perpendiculaire au plan de la table de radiographie. Un cadre  de contention assurant une parfaite fixité du thorax facilite l'opération.

  • Le bassin doit être allongé, parallèle à la table et en position rigoureusement symétrique; les membres seront en extension complète, parallèles au grand axe du bassin, les rotules en position supérieure et médiane.

  • Dans ce but, le chien est placé en extension forcée par traction sur les membres antérieurs et postérieurs; ces derniers sont l'objet, en même temps, d'une rotation interne de 15 degrés environ qui place les rotules dans la position voulue.

  • Après réalisation du cliché, la position radiographique est contrôlée par l'égalité de largeur des ailes et des cols de l'ilium, la symétrie des lignes trochantériennes, le parallélisme des membres entre eux et avec la plan sagittal, la position de la rotule sur la trochlée fémorale.

  • L'identification du cliché est effectuée par marquage indélébile sur le film lui-même par le vétérinaire radiologique et sous sa responsabilité après lecture directe du tatouage sur le chien. Le sujet devra être âgé de 12 mois minimum au moment de la radio.

  • Les indications à porter sont les suivantes: nom du chien, numéro de tatouage, LOF, race, date de naissance, date de l'examen radiologique, mentions Droite et Gauche, nom du praticien et adresse.

  • Une attestation sur l'honneur sera délivrée par le vétérinaire certifiant avoir vérifié lui-même la lecture du numéro de tatouage.

  • Les propriétaires s'engagent à accepter un contrôle.

Attention : la loi du 22.06.89 sur la dysplasie de la hanche considère cette affection comme vice rédhibitoire. 
En conséquence, c'est le stade retenu par le club qui servira de référence pour juger les litiges entre acheteurs et éleveurs
.

INTERPRÉTATION :

Les 5 stades sont :

            - A - aucun signe de dysplasie
            - B - état sensiblement normal
            - C - dysplasie légère (stade I)
            - D - dysplasie moyenne (stade II)
            - E - dysplasie sévère (stade III et IV)

Le traitement :

Plusieurs méthodes existent et les coûts de traitement sont de l'ordre de 1 à 100 selon l'état de l'animal et la thérapie choisie par le vétérinaire. Ces traitements ne visent pas à supprimer l'affection mais à redonner une mobilité à nos chers compagnons.

La prévention :

Elle commence avec le choix des reproducteurs. Aujourd'hui, les éleveurs sérieux effectuent un dépistage systématique de la dysplasie sur l'ensemble de leur cheptel avant d'entreprendre une reproduction.

Le choix d'éleveurs sérieux, (il en existe et ils font des efforts pour lutter contre cette affection) peut réduire la probabilité d'acquisition d'un sujet atteint mais il convient de garder à l'esprit le caractère aléatoire de l'apparition de cette maladie.

Le club incite chaque membre à radiographier son (ses) chow (s) et à envoyer les clichés au Professeur GENEVOIS, BP 38 - 69751 Charbonnière-les-Bains Cedex (ajouter une enveloppe timbrée à l'adresse du club), afin de réaliser une lecture officielle des clichés. Cette lecture classe l'affection en 5 stades allant de A-indemne jusqu'à E-affection grave.

Seuls les chows classés A ou B pourront, en cas de victoire au championnat de France ou à la Nationale d'élevage, être détenteur du titre de Champion de France de beauté.

Les recours contre le vendeur :

La dysplasie de la hanche est inscrite sur la liste des vices rédhibitoires du chien mais le délai légal pour déclarer l'affection n'est que de 30 jours après l'acquisition.
La dysplasie étant une maladie au développement et à la perception tardive, ce délai, la plupart du temps est largement dépassé.

Le meilleur recours reste l'arrangement amiable que tout éleveur soucieux de sa réputation saura  vous proposer.