• Portait plus approfondi et santé

     


    Le chow-chow n’est un chien formidable que pour qui a compris comment il fonctionne et qui respecte son caractère sans pour autant le mettre sur un piédestal. Il reste méconnu.

    Cette race existe en plusieurs couleurs, à poil long, et à poil court (plus proche du type originel si l’on se réfère aux images et statues).

    Le chow-chow exerce une fascination indéfectible chez ses amateurs, se nommant "chowistes" comme on dirait royaliste !

    C’est souvent "un chow ou rien", même s’il faut patienter des années. Ce n’est pas la peine de chercher pourquoi dans ce chien, le secret est dans l’âme de ceux qu’il a conquis, et qui ne voudront pas s’expliquer, car, comme vous le savez, le cœur a ses raisons que la raison ignore…

     

    Ses caractéristiques:

    "Chien actif... Chien calme, bon gardien ... Indépendant, fidèle, mais distant."
     


    Son caractère et son comportement :

    Quand on travaille on ne peut pas toujours avoir son chien avec soi, ou alors il doit être présent sans rien faire car il est maintenant rarement un chien d'utilité.

    Très bien !
    Le chow-chow est beaucoup plus silencieux que la moyenne, il accepte bien de rester seul, est d’une propreté légendaire dès son plus jeune age et n’est pas trop demandeur en exercice.

    Il est doté d’un caractère calme, donc pas turbulent avec les enfants et montre un attachement marqué envers ses maîtres. Réservé vis à vis des étrangers, c’est un gardien vigilant. Son éducation, tout en douceur, sera néanmoins rigoureuse et commencée tôt. Car, à condition d’être bien pris en main dès le départ et de ne pas croire qu'il est inutile d'essayer, il est plus obéissant qu’on ne le croit habituellement. Voir même, ce cabochard anticipera souvent ce que vous attendez de lui (peut-être parce qu'au moins il n’aura pas à obéir !)


     


     

    Pour qui le Chow-Chow est il fait?

    L’intérêt d’un chien de race est de savoir à l’avance si notre choix correspond au mieux à nos attentes. Enfin, une médaille ayant toujours deux côtés, les qualités et les défauts sont souvent le revers les uns des autres. Faites le parallèle entre les deux listes... 
     


    Ses principales qualités :

    -Il a le caractère précoce et ressemble vite à un mini adulte dans ses manières.

    -Il accepte bien de rester seul sans faire de bêtises. Il est calme.

     Le chiot est propre très rapidement.

    Il est silencieux et n’aboie pas à tord et à travers mais à bon escient pour prévenir.

    Il est réservé vis à vis des étrangers et très fidèle envers ses maîtres.

    Il est bon gardien impressionnant.

     Ses besoins en exercice ne sont pas importants, bien qu’il l’apprécie beaucoup les promenades, pour aller fouiner. D’autre part, il préfère faire ses besoins en dehors du jardin.

    Il convient très bien aux non sportifs et à l’appartement.

    Il est d’une discrétion remarquable, d’une manière assez féline, alors que sa présence et sa personnalité sont très fortes. Même avec ses maîtres, il fait preuve d’une certaine réserve, c’est à dire qu’il n’est pas envahissant et au contraire très respectueux de l’espace de chacun.

    Les mâles ne « courent » pas beaucoup (mais pas toujours bons reproducteurs ! )

    Il a un caractère dit "félin", et d'ailleurs les amateurs de chats aiment les chows-chows.


     

       

    Ses principaux défauts:

    Il est rare que l’on mentionne les défauts d’un chien, en général parce que le rédacteur fait partie des gens qui ne sont pas dérangés par ceux-ci. Je lui en trouve curieusement un grand nombre !

    Certains des défauts du chow-chow ne lui sont pas spécifiques, et pour d’autres, les connaître sert surtout à les prévenir par l’éducation, pour qu’ils n’apparaissent pas.

    Ses défauts sont surtout issus de l’indépendance qui lui donne tout son intérêt et ses qualités.

    Le revers de sa première qualité est qu’il ne faut pas se rater ni dire qu’il est petit et qu’on verra plus tard. Il faut s’occuper de son éducation tout de suite. Il ne faut pas changer d’avis sur ce qui est autorisé et défendu, car il teste votre constance.

    Il n’est pas toujours très tolérant envers les autres chiens de même sexe que lui, que ce soit le mâle ou la femelle. Tout va bien dès que les chiens sont de sexe opposé bien sûr.

    Il tire en laisse, si on ne pense pas à l’éduquer tant qu'il est chiot et que sa traction n’est pas trop gênante.

    A l’origine il a été chien de chasse, attention aux poules et aux moutons.

    Il ne faut pas être à ses pieds pour qu’il ne vous snobe pas, et il ne faut pas non plus attendre de lui qu’il soit à votre botte, il faut être patient et ferme.

    Il aime savoir pourquoi on lui demande quelque chose, et n’aime pas qu’on le presse. Il peut être une vraie tête de mule !

    Il faut être clôturé, même s’il n’est pas fugueur, car il pourrait y prendre goût s’il en a l’occasion. S’il considère qu’une grille l’arrête, il peut alors conclure que pas de grille signifie autorisé…! Mais il peut aussi comprendre la notion de territoire, si vous vous faites comprendre.

    Il faut le brosser quand il mue (au printemps en principe) et il met plus longtemps à sécher que les poils ou fourrures courtes.

    Il ne boit pas toujours très proprement et mouille sa collerette.

    Il peut avoir des problèmes de sante   .

     


     

    Une explication des "défauts" du chow-chow :

    Le cas du chow-chow a ceci de particulier : ses plus grands amateurs étaient tellement persuadés et fiers de ses défauts, qu’ils en arrivaient à les encourager chez leur chien, pour le porter aux nues et prouver que ce n’est pas vraiment un chien, mais presque une espèce à part.

    Si vous n’êtes pas fier de ses défauts, vous pouvez les minimiser, à condition de le vouloir. Une précision, c'est une race qui réagit très mal à toute éducation utilisant la force et la contrainte, alors que par les méthodes positives, on arrive à des résultats.

    Si vous voulez que votre chow-chow n’aime que vous au point de se laisser mourir en votre absence, qu’il soit gardien parce que tout autre contact que vous l’agresse, qu’il régisse la maison et n’en fasse qu’à sa tête au point qu’il soit inattrapable en voyant la brosse, fasse de l’eczéma à la moindre contrariété et vous considère comme un piquet ambulant pendant ses balades, eh bien libre à vous !

    Mais c’est ce que vous aurez voulu, ne dites pas que c’est le chow-chow qui est comme ça !


     

    L'idéal pour lui:

    Une bonne moitié des demandes concernent des gens qui en ont déjà eu et qui ne changeraient pas de race...

    C’est un chien qui a tellement de qualités de caractère uniques, et qui séduit tellement par sa « bouille », que ses défauts n’arriveront pas à faire changer d’avis ses amateurs fervents ! Le dicton favori de ses amateurs est « un chow un jour, un chow toujours ».

    C’est un chien qui convient bien en appartement. Soyez sûrs qu'il n'est pas peureux s'il est mis en situation nouvelle, surtout pour la ville, avec la foule et les voitures.

    Son avantage est d'être posé, parfois trop pour certains tempéraments. Il apprécie les familles calmes, ainsi que les enfants timides (mais pas uniquement ! ).


     


     
     

    Utilisation:

    Chien de compagnie et de garde.

    C'est un chien particulièrement dissuasif. Avec la plupart d'entre eux, pas question de rentrer quand le maître n'est pas là.

    (Mais cela se module avec l'éducation. La socialisation des chiots aux inconnus est de mieux en mieux faite par les éleveurs, il y a donc une nette évolution des caractères, également due à certaines nouvelles lignées étrangères, et en particulier d'origine américaine.)
     

    Entretien:

    Par rapport à l'entretien des autres spitz, il faut prévoir plus de travail, car le poil est particulièrement serré.

    Bien nettoyer les yeux s'ils pleurent, et vérifier les oreilles (elles sont petites, le manque d'aération peut donc favoriser les otites).

    Conclusion:

    C’est une race très ancienne qui a tout ce qu’il faut pour s’adapter la vie moderne ! Le chow-chow est un chien avec beaucoup de qualités pour vivre en appartement, ou quand on n'est pas sportif.

    Je vous recommande aussi le 
    standard illustré, vous apprécierez de voir des photos, qui sont plus parlantes... et des commentaires précisant ce qui ne se voit pas forcément sur les photos.

    Vous pouvez aussi voir ou télécharger le standard de race.
     

    Sugestion de race voisine:
     
      -Plus rustique (santé, entretien...) l'eurasier

    -Plus sportif, plus gai et joueur le samoyède

    -Physique proche mais plus petits les bergers scandinaves (lapinkoïra, chien suédois, berger islandais...)